Trouver sa place à tout âge

La crèche, puis l’école, sont des lieux fondamentaux de construction individuelle et collective ; ils doivent être des espaces sereins de vie, d’apprentissage, de découverte. Notre objectif est d’accompagner les personnes dans leur épanouissement et leur capacité d’agir, quel que soit leur âge.

Nous garantirons un droit au temps réparateur, au temps qui crée des liens. Par devoir de solidarité, nous accompagnerons les personnes, dès l’enfance et plus tard, dans les moments difficiles ou avancés de la vie.

Une école apaisante

Nous offrirons à nos enfants une école apaisée qui leur assure un accueil de qualité, propice à leur épanouissement individuel et collectif, avec :

  • Des espaces piétons végétalisés aux abords des écoles, crèches, collèges et lycées car les enfants absorbent 50 % des polluants quotidiens sur la route de l’école. Dans les secteurs les plus exposés, des piétonnisations temporaires seront mises en place dès 2020.
  • Des temps de repos de qualité pendant la pause méridienne, avec des activités calmes, en intérieur et… la possibilité de ne rien faire.
  • Des moyens humains : affectation de personnel municipal au fonctionnement des écoles et création d’emplois pour assurer les activités.

Une éducation responsable et collective

Nous ouvrirons les écoles sur les quartiers et le monde en encourageant la participation de toutes les parties prenantes à la vie de l’enfance.

  • Développement de places de crèches accessibles à toutes les familles, y compris en réponse aux horaires atypiques et situations d’urgence.
  • Mise à disposition des espaces scolaires pour les associations, groupes de parents, collectifs de citoyens.
  • Intégration rémunérée des services périscolaires aux conseils d’école au titre de “membres de la communauté éducative”.
  • Révision du programme éducatif global (PEG) à l’issue d’États généraux intégrant les conseils d’école et tout le personnel éducatif.
  • Renforcement du plan “nature et environnement vers un développement durable” (dont l’éducation à la santé). Objectif : généraliser le label Éco-École.
  • Apprentissage des langues étrangères renforcé.
  • Expérimentation du budget participatif au sein des écoles.

Expérimentons le revenu d’existence

Revenu social garanti, revenu contributif, revenu d’existence… À Grande-Synthe, à Plaine Commune ou à Grenoble, des collectivités expérimentent de nouvelles formes de revenus pour résorber la grande pauvreté et imaginer un nouveau rapport au travail, aux choses et au monde. Nous contribuerons à cette démarche politique pionnière pour encourager son développement au niveau national.

  • Lancement d’une concertation citoyenne, en partenariat avec la recherche et des financeurs publics et privés, et en lien avec la mise en place d’une monnaie locale.
  • Expérimentation d’un revenu autour de 1000 euros nets mensuels au cours du mandat, pour les personnes qui participeront à la démarche: jeunes en précarité, personnes au chômage, minima sociaux ou en reconversion d’emploi, actifs modestes salariés ou indépendants, parents isolés…

Une assiette 100% bio et locale dans les crèches et les écoles

Tout en visant 100 % bio avant la fin du mandat, nous améliorerons la qualité des produits et proposerons des recettes gourmandes qui favorisent l’éveil gustatif.

En plus des deux repas végétariens par semaine, nous proposerons une alternative quotidienne sans viande.

Pensons à nos aîné.es

Si l’éducation des plus jeunes est primordiale, prendre soin de nos anciens l’est tout autant. Pour leur faciliter la vie, nous déploierons des bancs publics sur l’ensemble de la commune, permettant de faire des haltes sur les parcours.

Nous appuierons l’autonomie et l’entraide inter- générationnelle via les services du CCAS, des propositions d’hébergement de jeunes chez des personnes âgées, le partage de jardins potagers, la création de béguinages, l’aide à l’adaptation du logement…

Nous rénoverons les résidences avec des compteurs individuels (et non plus collectifs) pour permettre une maîtrise totale de l’énergie et de ses coûts.

Soutenez la campagne !

J'agis pour Lille Verte

La première ressource d’une campagne, ce sont des bénévoles qui s’investissent. Agissez pour rendre Lille verte

Agissons ensemble

Faire un don

Pour soutenir l’écologie, réalisez un don, on a besoin de vous !

Je fais un don
Aller au contenu principal