Pauline Lejeune : « C’est une vraie opportunité de tenter une voie différente, sincère et positive ! »

D’où vient ton engagement dans la politique ? Qu’est-ce qui te motive ?

A la base, la politique m’inspirait surtout un gros ras-le-bol, j’étais à la fois révoltée et résignée. Il y a beaucoup de choses qui ne me plaisent pas – je crois que je partage cela avec pas mal de jeunes. C’est précisément ça qui m’a fait basculé et m’a décidée à reprendre en main le peu de pouvoir que j’ai en tant que citoyenne, pour me (ré)investir dans la politique. Ce n’est pas parce que c’est compliqué que l’on ne peut pas changer les choses. Le point de départ a été en 2016, avec l’initiative laprimaire.org, qui visait à faire émerger des candidatures citoyennes. Je me suis alors aperçue qu’il y avait beaucoup d’hommes : même dans une démarche alternative, il me semblait qu’il manquait de femmes et de jeunes. J’ai ainsi fait un petit bout de parcours, j’ai été sélectionnée pour la première partie, ce qui a déjà été très intéressant. Au final je me suis ralliée à une autre candidate en lui laissant la place, ce qui m’a permis de me réorienter vers un autre projet. La politique, c’est aussi une question du quotidien, tous les jours, pas seulement pour les élus. Cela se traduit beaucoup dans ma vie associative et ma vie personnelle.

Je me suis ainsi retrouvée avec cette opportunité de rejoindre Lille Verte 2020 il y a peu – même si je ne suis pas encartée, je soutenais les écolos depuis un moment car je suis convaincue que ce sont des idées importantes qu’il faut défendre. Ce n’est pas de l’idéalisme, c’est une vision globale qui permet d’avoir un système cohérent et d’avancer dans le bon sens : j’étais donc en confiance avec le projet. Le fait que l’on propose en plus à des personnes qui n’étaient pas engagées de participer a achevé de me décider.

Lille, ta ville : comment la décrirais-tu ? Qu’est-ce qui t’attache à Lille, voire te plaît moins ?

Je suis arrivée à Lille il y a quatre ans, par choix car j’avais eu un vrai coup de cœur pour cette ville, son charme, son patrimoine architectural, son dynamisme associatif, l’accueil des lillois.e.s, les petits commerces et les marchés. C’est un cadre de vie que j’apprécie beaucoup. J’habite à quelques minutes du Jardin écologique du Vieux Lille et j’ai donc aussi un endroit pour me ressourcer. Ce que je regrette, c’est de voir toutes ces personnes qui sont dans la galère, beaucoup de personnes à la rue – et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Qu’il y ait autant de misère me désempare, il faut impérativement que l’on trouve des solutions.

Qu’est-ce qui te plaît dans le programme et le projet portés par Lille Verte 2020 ?

Ce programme, c’est le résultat d’un long travail, avec une équipe qui a énormément travaillé, des actions réalisables et cohérentes. J’aime beaucoup la partie sur la participation citoyenne, que le citoyen puisse contribuer aux projets et politiques qui l’intéressent, et que la responsabilité du politique soit responsable de l’intégration de toutes ces personnes qui souhaitent co-construire, dans leur diversité.

J’aime aussi beaucoup le fait que les mesures environnementales soient à la hauteur du défi qui nous attend.

Qu’est-ce qui fait la différence de Lille Verte 2020 selon toi ?

Il y a dans ce projet une certaine sincérité, et une conscience de l’ampleur du défi climatique que j’attendais depuis longtemps. C’est pour moi un gage de confiance. Nous avons des propositions qui pourraient vraiment faire du bien à notre ville.

Quelle est, selon toi, la proposition phare, celle(s) à laquelle tu es le plus attaché et pourquoi ?

L’autre élément différenciant, c’est le volet sur le renouvellement de la démocratie, avec la volonté de mener une action publique saine et transparente. Derrière cela, ce que l’on entend, c’est que le citoyen ait accès à un certain nombre d’informations, de données sur la manière dont est gérée la ville. Cela renforcera la confiance des citoyens envers les élu.e.s, mais cela suppose surtout que les élus rendent compte de ce qu’ils font. Il faut que notre ville soit un système ouvert, pour que les lillois puissent pleinement s’investir et nous permettre ainsi d’avancer ensemble dans une dynamique commune.

Ce qui me tient vraiment à cœur, c’est de contribuer à ce que les citoyens puissent reprendre possession de leur pouvoir d’action et de décision. Cela se traduit dans le programme par plus de soutien aux associations d’éducation populaire, l’augmentation du budget participatif, ou encore la possibilité, pour les plus de 16 ans, de soumettre des propositions au vote en recueillant plus de 5000 signatures. On ouvre les portes de la démocratie, et on est cohérents dans une vision qui consiste à pouvoir tous et toutes participer à la vie de la ville.

J’ai envie de dire aux lillois : faîtes-nous confiance, c’est une vraie opportunité de tenter une voie différente, sincère et positive !

Soutenez la campagne !

J'agis pour Lille Verte

La première ressource d’une campagne, ce sont des bénévoles qui s’investissent. Agissez pour rendre Lille verte

Agissons ensemble

Faire un don

Pour soutenir l’écologie, réalisez un don, on a besoin de vous !

Je fais un don
Aller au contenu principal