#RENATURER Nous voulons retrouver le chant des oiseaux en ville !

La biodiversité c’est la condition de la vie plurielle sur terre. D’où l’importance de préserver les espèces vivantes ! Le rythme actuel de leur disparition ferait que la moitié pourrait disparaître d’ici un siècle. Aujourd’hui, les 2/3 des écosystèmes sont exploités au-delà de leur capacité…

Nous voulons inverser la tendance et augmenter la biodiversité en ville, par nos choix d’aménagement et de plantations. Voir et entendre plus d’oiseaux en ville, c’est beau ; c’est aussi se sentir entouré du vivant et se rappeler que nous en faisons partie.

Petit focus sur 8 espèces que nous trouvons en ville mais que aimerions voir et entendre bien davantage à Lille.

Des espèces autrefois communes, toujours présentes, mais en régression visible :

Les hirondelles de fenêtre ont vu leur population baisser de presque 30 % dans le Nord Pas de Calais entre 1995 et 2014.

En savoir plus sur oiseaux.net

Crédits photo F. Lamiot CC BY-SA 1.0


Le Moineau domestique est en diminution dans les mêmes proportions.

À cause du bruit et de la raréfaction des sites de reproduction (le bâti neuf est trop hermétique, sans cavités).

En savoir plus sur Wikipédia

Crédits photo Marie-Lan Taÿ Pamart CC-BY SA 4.0


Les effectifs de la Linotte mélodieuse diminuent considérablement localement, comme dans le triangle Lille-Douai-Valenciennes : -65% entre 1995 et 2014 ! En ville cette espèce aime les friches comme celles de Saint Sauveur…

En savoir plus sur oiseaux.net

Crédits photo Pierre Dalous CC BY-SA 3.0


L’Étourneau sansonnet a vu sa population divisée par deux entre 1995 et 2014 dans la région… Leurs chants en nuées sont aussi impressionnants à voir qu’à entendre.

En savoir plus sur oiseaux.net

Crédits photo Jiel Beaumadier CC BY-SA 4.0


Des espèces qu’on trouve en ville modifient leur chant pour s’adapter au bruit urbain (mais toutes ne le peuvent pas)…

Le Rouge-gorge chante plus fort et plus tôt pour profiter du silence relatif ! Sa population a baissé de 26% entre 2001 à 2014 dans le Nord Pas de Calais. Il chante toute l’année sauf en été.

En savoir plus sur Wikipédia

Crédits photo Dinkum CC BY-SA 3.0


Le Merle noir (-4,6% entre 1996 et 2014 dans la région), dont le chant flûté égaie vos soirées de printemps et d’été, chante en pleine nuit à cause de l’éclairage.

En savoir plus sur Wikipédia

Crédits photo Zeynel Cebeci CC BY-SA 4.0


De même pour la Grive musicienne (-36% entre 2001 et 2014).

En savoir plus sur Wikipédia

Crédits photo Père-Igor CC BY-SA 4.0


La Mésange charbonnière, la plus commune des mésanges, a elle aussi modifié son chant en milieu urbain : devenu plus aigu et plus rapide pour mieux se faire entendre. Elle bénéficie d’une protection totale, sur tout le territoire français depuis 1981. Résultat : +12% en Nord Pas de Calais entre 1995 et 2014.

En savoir plus sur Wikipédia

Crédits photo Luc Viatour CC BY-SA 3.0

Soutenez la campagne !

J'agis pour Lille Verte

La première ressource d’une campagne, ce sont des bénévoles qui s’investissent. Agissez pour rendre Lille verte

Agissons ensemble

Faire un don

Pour soutenir l’écologie, réalisez un don, on a besoin de vous !

Je fais un don
Aller au contenu principal